Ecuries Franz Marc

Dimensions

73.6 x 157.5

175cm115cm
Aperçu visuel de la silhouette d'un adulte de 175 cm et d'un enfant de 115 cm par rapport à l'œuvre

Quand est-ce que cela a été créé ?

1913

Matériau

Huile sur toile

Localisation de l’œuvre

Musée de l’Orangerie

Comme un kaléidoscope géant

Difficile de deviner le sujet de ce tableau, au premier coup d’œil ! Le titre nous aide un petit peu, « Ecuries » : on devrait donc trouver des chevaux, côte à côte dans leurs boxs… mais ici, Franz Marc nous perturbe un peu, en mélangeant les points de vue. C’est-à-dire que sur le même tableau, il représente la scène vue de différents endroits, ce qui n’est pas possible dans la réalité !

Les grandes lignes brisées que tu peux apercevoir représentent donc les contours des écuries, alors qu’en regardant bien, on distingue des formes rondes et des courbes : ce sont les têtes des cinq chevaux et leurs croupes ! Ici, Franz Marc ne donne pas tous les détails de la scène, mais il en évoque l’essentiel pour que l’on comprenne de quoi il s’agit…

Le rythme de la course

En jouant avec les lignes, les formes circulaires et les couleurs qui se répètent, l’artiste a cherché à créer une sorte de rythme, comme en musique…

Déjà, dans son tableau Le Rêve, Franz Marc ne représentait pas les chevaux de manière fidèle de la réalité. Ici, il essaie plutôt de représenter ce que les chevaux sont pour lui, et pas vraiment ce à quoi ils ressemblent. Franz Marc cherche à nous donner une émotion, une sensation, qu’il renforce par le rythme des lignes du tableau.

A la même période, d’autres groupes d’artistes se sont également intéressés à la couleur, comme le couple de français Robert et Sonia Delaunay.

La newsletter des Petits M’O

Restez informé et ne manquez plus aucune actualité, événements et offres des musées d'Orsay et de l'Orangerie en vous inscrivant à la newsletter des Petits M’O.