La Fiancée SOUTINE Chaïm

Dimensions

81 x 46

175cm115cm
Aperçu visuel de la silhouette d'un adulte de 175 cm et d'un enfant de 115 cm par rapport à l'œuvre

Quand est-ce que cela a été créé ?

1923

Matériau

Huile sur toile

Localisation de l’œuvre

Musée de l’Orangerie

Peindre et déformer

Cette fiancée a l’air bien à l’étroit dans ce portrait au format original ! Le peintre Chaïm Soutine a en effet choisi une toile verticale allongée pour représenter cette femme vêtue de blanc, dont l’identité demeure mystérieuse. Comme à son habitude, Soutine ne cherche pas à représenter ce qui l’entoure de manière réaliste. Bien au contraire, le peintre préfère déformer son modèle. Ici, les bras de la femme sont exagérément longs, son coup trop fin, et sa tête est toute aplatie ! De grandes courbes traversent la toile de bas en haut, et donnent l’impression que la silhouette de la femme ondule.

Dans les portraits de Soutine, les hommes et les femmes ont l’air d’être malades et sont souvent si maigres qu’on dirait des squelettes. Originaire de Russie, le peintre y a connu une enfance très difficile et quitte son village natal pour la France. Mais le souvenir de ses années de malheur le poursuivra toute sa vie.

La newsletter des Petits M’O

Restez informé et ne manquez plus aucune actualité, événements et offres des musées d'Orsay et de l'Orangerie en vous inscrivant à la newsletter des Petits M’O.