Pendule Emile Reiber

Dimensions

81.3 x 36.8

175cm115cm
Aperçu visuel de la silhouette d'un adulte de 175 cm et d'un enfant de 115 cm par rapport à l'œuvre

Quand est-ce que cela a été créé ?

1873

Matériau

Bronze

Localisation de l’œuvre

Musée d’Orsay, MS2005

Le grand tour d'Orient

À la fin du 19e siècle, la passion pour l’Orient amène les décorateurs à créer des objets un brin étranges. Dans cette pendule et ces portes-bougies, on retrouve ainsi tout un tas d’animaux, imaginaires ou réels, venant de pays très différents ! Il y a par exemple, sur le cadran de l’horloge, des dragons, qui sont des créatures très importantes dans la culture chinoise. Quant aux pieds des portes-bougies et de la pendule, tu peux voir que ce sont des éléphants d’Inde ! On doit cette création fantaisiste à l’architecte-décorateur Emile Reiber. De manière étonnante, il nomme sa pendule « pendule japonaise ». Pourtant, la majeure partie du décor n’a pas grand-chose à voir avec le Japon… Au 19e siècle, les artistes et les décorateurs mélangent souvent les cultures étrangères et lointaines, car ce qui compte surtout pour eux, c’est de donner des envies de voyage. On appelle cela « l’exotisme ». Les objets dont le décor rappelle l’Extrême-Orient sont quant à eux des « chinoiseries » ou des « japonaiseries ».

La newsletter des Petits M’O

Restez informé et ne manquez plus aucune actualité, événements et offres des musées d'Orsay et de l'Orangerie en vous inscrivant à la newsletter des Petits M’O.