Labourage nivernais Rosa Bonheur

Dimensions

133 x 260

175cm115cm
Aperçu visuel de la silhouette d'un adulte de 175 cm et d'un enfant de 115 cm par rapport à l'œuvre

Quand est-ce que cela a été créé ?

1849

Matériau

Huile sur toile

Localisation de l’œuvre

Musée d’Orsay, Galerie Chauchard

La campagne ça vous gagne

Par une belle journée d’automne, sous un ciel ensoleillé à peine troublé par quelques nuages à l’arrière-plan, quatre paysans travaillent dans leur champ. Mais que font-ils exactement ? Pour le découvrir, il te suffit de regarder l’outil en bois traîné par les bœufs, au centre du tableau. Il s’agit d’une charrue. Cet instrument permet de retourner la terre avant d’y planter de nouvelles graines.

De petits hommes

Tu auras peut-être remarqué que dans cette scène, ce sont surtout les bœufs qui sautent aux yeux ! Rosa Bonheur met ici en valeur la force de ses animaux, à côté desquels les hommes paraissent tout petits… L’artiste souhaite également montrer la beauté du travail aux champs, mais aussi la simplicité de la vie à la campagne, à l’image des sabots de bois portés par l’homme tout à droite.

Le savais-tu? Au 19ème siècle, on laboure à la seule force des bras ou avec l'aide de bœufs et de chevaux. Ici, Rosa Bonheur représente un labour particulier, le "sombrage", qui consiste à aérer la terre juste avant l'hiver. C'est pour cela que l'on voit toutes ces mottes de terre retournées au premier plan.

La newsletter des Petits M’O

Restez informé et ne manquez plus aucune actualité, événements et offres des musées d'Orsay et de l'Orangerie en vous inscrivant à la newsletter des Petits M’O.