Fermeture des musées

Réouverture au public du musée de l’Orangerie le lundi 22 juin et du musée d’Orsay le mardi 23 juin. Mise en vente des billets à partir du 8 juin. Toutes les informations sur les conditions d'accès et de visite sont à retrouver dans les informations pratiques.

Claude Monet

Date et lieu de naissance


Paris

Date et lieu de décès


Giverny

Domaine(s)

Peinture, Arts graphiques

Nationalité

Française

Lumière, lumière…

Claude Monet grandit en Normandie où il croise le peintre paysagiste Eugène Boudin, qu’il considère comme son maître. Il étudie la peinture à Paris et devient l’ami de Pissarro, Renoir, Sisley. A 25 ans, il peint Le déjeuner sur l’herbe qui rassemble ses sujets favoris : la mode et les changements de la lumière dans un paysage.

 

Le déjeuner sur l'herbe
Claude Monet, Le déjeuner sur l'herbe, 1865 © RMN-Grand Palais (musée d’Orsay) / Benoît Touchard / Mathieu Rabeau

 

Il adore aussi peindre les reflets de lumière sur l’eau en bord de Seine à Argenteuil. Son style, jugé trop flou ne plaît pas encore. 

 

Une mauvaise impression

Pour se faire connaître, Monet et ses amis organisent une exposition en 1874 chez le photographe Nadar. C’est la première d’une série de huit qui jusqu’en 1886 réunissent les artistes comme : Degas, Berthe Morisot, Seurat et Gauguin. En 1874, Monet y montre Impression, soleil levant, qui représente le port du Havre au petit matin. Un journaliste, choqué par la toile de Monet, qualifie toute l’exposition d'"impressionniste", créant involontairement le nom d'un des mouvements les plus célèbres du monde.

Les séries

En 1883, il s’installe dans le village de Giverny où il crée, dans sa propriété, un grand jardin qui devient son motif préféré. Il commence aussi des « séries ». C’est-à-dire un même motif, des « Meules» ou des « Cathédrales » peintes selon des lumières différentes au fil des heures ou des saisons.

 

Cathédrale de Rouen, le portail temps gris
Claude Monet, Cathédrale de Rouen, le portail, temps gris, harmonie grise, 1892 © RMN-Grand Palais (musée d’Orsay) / Patrice Schmidt

 

Enfin, plus de 200 toiles représentant des «  Nymphéas ». Cette série réalisée à partir du bassin aux nénuphars de son jardin l’occupera jusqu’à sa mort. 

 

Salle 1 des Nymphéas musée de l'Orangerie Salle 1 des Nymphéas Claude Monet © RMN-Grand Palais (musée d'Orsay) / Gérard Blot / Hervé Lewandowski
Salle 2 des Nymphéas musée de l'Orangerie Salle 2 des Nymphéas Claude Monet © RMN-Grand Palais (musée d'Orsay) / Gérard Blot / Hervé Lewandowski

Un bain de couleur!
Les Nymphéas de l'Orangerie, donnés par Claude Monet à l'Etat en 1918, sont présentés à sa demande dans deux salles ovales où le visiteur, cerné par les toiles, plonge dans la couleur. C'est un ensemble unique au monde!

La newsletter des Petits M’O

Restez informé et ne manquez plus aucune actualité, événements et offres des musées d'Orsay et de l'Orangerie en vous inscrivant à la newsletter des Petits M’O.