Pass sanitaire

En application des mesures gouvernementales de lutte contre la propagation de la COVID19, le pass sanitaire est obligatoire accompagné d’un document d’identité pour accéder aux musées d'Orsay et de l’Orangerie à partir du 21 juillet pour toutes les personnes de 18 ans et plus.

Henri Rousseau

Date et lieu de naissance


Laval

Date et lieu de décès


Paris

Domaine(s)

Peinture

Nationalité

Française

Peintre ou douanier?

Né à Laval dans une famille pauvre, Henri Rousseau s’engage dans l’armée. Il se rend ensuite à Paris et rêve de devenir peintre. Mais, pour gagner sa vie, il exercera un autre métier jusqu’en 1893. Il fait payer des taxes sur les marchandises qui entrent dans Paris, comme cela se fait à l’époque. Cela lui vaut le surnom de « douanier ».

La peinture, une chose sérieuse

Il apprend seul la peinture en visitant le Louvre et présente ses tableaux au Salon des Indépendants. Il provoque les rires du public car ses personnages sont disproportionnés et ses couleurs vives sont posées en aplats, ce qui est jugé maladroit. Sans se décourager, il aborde tous les sujets : paysages, portraits, nus, et même un portrait de groupe imaginaire réunissant plusieurs chefs d’état !

Avions et jungles

Sa peinture, si critiquée est aussi très originale. Alors que les vols d’avions débutent à peine, il les représente déjà.

 

Les pêcheurs à la ligne
Henri Rousseau, dit le Douanier Rousseau, Pêcheurs à la ligne, © RMN-Grand Palais (musée de l’Orangerie) / Hervé Lewandowski

 

Ses plus belles toiles décrivent le monde imaginaire des jungles peuplées d’animaux sauvages. Mais, contrairement à ce que dit son ami le poète Apollinaire, il ne les a jamais observées au Mexique… C’est à Paris, au Jardin des Plantes, et dans les journaux qu’il trouve l’inspiration de ces scènes drôles ou violentes, et toujours poétiques comme pour « La Charmeuse de serpents ».

 

La charmeuse de serpents

Henri Rousseau, dit le Douanier Rousseau, La charmeuse de serpents, © RMN-Grand Palais (musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski

 

La newsletter des Petits M’O

Restez informé et ne manquez plus aucune actualité, événements et offres des musées d'Orsay et de l'Orangerie en vous inscrivant à la newsletter des Petits M’O.