Fermeture des musées

Réouverture au public du musée de l’Orangerie le lundi 22 juin et du musée d’Orsay le mardi 23 juin. Mise en vente des billets à partir du 8 juin. Toutes les informations sur les conditions d'accès et de visite sont à retrouver dans les informations pratiques.

Auguste Rodin

Date et lieu de naissance


Paris

Date et lieu de décès


Meudon

Domaine(s)

Arts graphiques, Sculpture

Nationalité

Française

Ami de

Claude Monet

Des débuts difficiles

En 1854, Rodin est inscrit dans une école de dessin où il découvre la sculpture. Pour gagner sa vie, il sculpte des décors de façades à Paris et travaille pour Carrier-Belleuse, un célèbre sculpteur. Il le suit à Bruxelles, où il travaille six ans. Il expose L’Âge d’airain, une œuvre qui le fait connaître mais est très critiquée pour son réalisme. On accuse même Rodin, à tort, d’avoir triché en moulant son modèle !

 

L'Age d'airin
Auguste Rodin, L'Age d'airain, © RMN-Grand Palais (musée d’Orsay)

 

Première commande : la Porte de l’Enfer

En 1880, l’État lui commande une porte monumentale en bronze sur le thème de l’Enfer.

 

La porte de l'Enfer
Auguste Rodin, La Porte de l'Enfer,
© RMN-Grand Palais (musée d’Orsay)
 

Le Projet est abandonné, mais Rodin travaille dix ans sur cette porte, imaginant de nombreuses figures évoquant les souffrances humaines, comme le Penseur et Ugolin.

 

Ugolin
Auguste Rodin, Ugolin  © RMN-Grand Palais (musée d’Orsay)/ Hervé Lewandowski
 

Pour exprimer la douleur, il n’hésite pas à désarticuler les corps. Par la suite, il obtient des commandes de portraits et de monuments publics, comme la statue de Balzac. Jugée monstrueuse, cette statue est finalement refusée par ceux qui l’ont commandée.  

 

Balzac
Auguste Rodin, Balzac,
© RMN-Grand Palais (musée d’Orsay)/ Patrice Schmidt

 

Sans les bras !

En 1900, il organise une exposition de ses œuvres dans le cadre de l’Exposition Universelle qui se tient à Paris. Parmi elles, une petite version de L’Homme qui marche, sans tête, ni bras. Il l’agrandit un peu plus tard. Contrairement aux apparences, la sculpture n’est pas cassée ! Rodin ne représente pas les bras, pour mieux suggérer le mouvement, seul sujet de la sculpture. Devenu célèbre au début du XXe siècle, Rodin meurt en 1917.

 

L'Homme qui marche
Auguste Rodin, L'homme qui marche, © RMN-Grand Palais (musée d’Orsay)/ Hervé Lewandowski
 

 

En 1883, Rodin rencontre Camille Claudel, une jeune femme qui sera aussi une grande sculptrice. Elle est son élève, son assistante, et son modèle comme dans la Pensée. Ils vivront quinze années d’une grande et tumultueuse histoire d’amour et de sculpture.

La newsletter des Petits M’O

Restez informé et ne manquez plus aucune actualité, événements et offres des musées d'Orsay et de l'Orangerie en vous inscrivant à la newsletter des Petits M’O.