Auguste Renoir

Date et lieu de naissance


Limoges

Domaine(s)

Peinture, Arts graphiques, Sculpture

Nationalité

Française

Ami de

Edouard Manet, Frédéric Bazille

Un peintre impressionniste, fils de tailleur et de couturière

A treize ans, Renoir, travaille dans un atelier de peinture sur porcelaine à Paris, puis gagne sa vie en décorant des éventails et des stores. C'est chez son professeur, le peintre Gleyre, qu'il rencontre Monet, Bazille et Sisley. En 1874, il organise avec eux la première exposition « impressionniste ». Il habite Montmartre, où il peint l'une des œuvres les plus connues au monde aujourd'hui, le Bal du Moulin de la Galette. Mais, en 1877, la critique s'écrie : trop flou, trop bleu ! même si certains admirent déjà.

Bal du moulin de la Galette Auguste Renoir Photo © Musée d'Orsay RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt

Le temps des voyages

À partir de 1880, le succès arrive, et avec l’argent rapporté par ses tableaux, il peut voyager en Italie et en Algérie. À son retour, il décide de changer de technique, s’inspire des maîtres anciens, et dessine plus précisément les contours de ses figures, comme dans la Danse à la ville.

Danse à la ville Auguste Renoir Photo © RMN-Grand Palais (musée d’Orsay)/ Hervé Lewandowski

La gloire, enfin!

En 1892, pour la première fois, un musée parisien achète un tableau impressionniste : Jeunes filles au piano. Et, c'est un Renoir!

Jeunes filles au piano
Auguste Renoir, Jeunes filles au piano, 1892
© RMN-Grand Palais (musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski
 

À la toute fin de sa vie, très handicapé par la maladie, Renoir célèbre encore la vie en peignant des nus féminins sous le soleil et les couleurs des paysages méditerranéens.

Les Baigneuses
Auguste Renoir, Les baigneuses, 1918
© RMN-Grand Palais (musée d’Orsay) / Stéphane Maréchalle
 

Malade, Renoir séjourne de plus en plus souvent sur la Côte d’Azur pour se soigner. Il meurt dans sa maison de Cagnes en 1919.

Renoir aime peindre ses fils. Le petit Jean, qu'il peint parfois bébé dans les bras de Gabrielle, sa nounou, deviendra plus tard un grand réalisateur de films.

La newsletter des Petits M’O

Restez informé et ne manquez plus aucune actualité, événements et offres des musées d'Orsay et de l'Orangerie en vous inscrivant à la newsletter des Petits M’O.