Fermeture des musées

Réouverture au public du musée de l’Orangerie le lundi 22 juin et du musée d’Orsay le mardi 23 juin. Mise en vente des billets à partir du 8 juin. Toutes les informations sur les conditions d'accès et de visite sont à retrouver dans les informations pratiques.

Henri Fantin-Latour

Date et lieu de naissance


Grenoble

Date et lieu de décès


Buré

Domaine(s)

Peinture, Arts graphiques

En route vers un style personnel

Henri Fantin-Latour apprend la peinture auprès de son père. Il fréquente ensuite la petite Ecole (actuelle école des arts décoratifs). Son professeur, Horace Lecoq de Boisbaudran le laisse libre d’aller vers un style très personnel. Ce style, il le travaille comme beaucoup d’artistes à l’époque, en copiant les œuvres des grands maîtres au Louvre. 
 

Des portraits, encore des portraits…

Fantin-Latour réalise beaucoup de portraits et d’autoportraits. Mais il deviendra célèbre grâce à ses portraits de groupe. Ce sont des toiles de grand format qui lui permettent d’affirmer l’importance des peintres, des écrivains ou des musiciens de son époque. Présenté au Salon de 1870, son célèbre tableau Un atelier aux Batignolles est considéré comme un hommage à Edouard Manet et aux futurs impressionnistes. 

Un atelier aux Batignolles Henri Fantin-Latour © RMN-Grand Palais (musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski

Réaliste, romantique… mais pas impressionniste

Dans ses œuvres, il cherche souvent à s’approcher de la réalité qu’il observe. Ce n’est pas encore très courant à l’époque. Cela se remarque surtout dans ses très nombreuses natures mortes qui eurent beaucoup de succès en Angleterre. Pour ses bouquets de fleurs,  on parlait même de « portraits de fleurs ».  

Coupe de fleurs
Henri Fantin-Latour, Roses dans une coupe, © RMN-Grand Palais (musée d'Orsay) / René-Gabriel Ojéda

Cherchant à  saisir le réel, il s’est intéressé aux recherches des impressionnistes mais ne fera jamais vraiment partie de ce mouvement. 

Musique et poésie

Sa passion pour la musique et l’opéra lui ont inspiré d’autres œuvres très différentes, dans lesquelles il cherche à exprimer les sensations et les émotions que produit l’écoute de la musique.

La newsletter des Petits M’O

Restez informé et ne manquez plus aucune actualité, événements et offres des musées d'Orsay et de l'Orangerie en vous inscrivant à la newsletter des Petits M’O.